top of page

LE BLOG DE  KEVANA SIGNS

logo de kevana signs

Mes articles récents

  • Kevana Signs

Les jeux de PS4 pour s’amuser à se faire peur !




La PlayStation 4 de Sony fait partie des consoles les plus prisées par les gamers. Effectivement, elle est dotée de technologies suffisamment avancées pour profiter des derniers jeux tendances. Courses, sport, aventures, tir… Vous avez l’embarras du choix pour vous divertir durant plusieurs heures. Si vous êtes plutôt intéressé par les jeux qui font peur, voici une sélection de titres qui devrait retenir votre attention.




Grand Theft Auto V (GTA 5)


En attendant la prochaine sortie de gta 6, le dernier opus de Rockstar Games offre encore le meilleur de la saga. Dans ce jeu vidéo, vous aurez l’opportunité d’incarner trois criminels vivant dans la ville fictive de Los Santos. Naturellement, le cadre dans lequel vous évoluerez est propice aux altercations. Ce sera une occasion de côtoyer les malfrats en tout type et de réaliser différentes missions douteuses. Dans les faits, vous serez amené à braquer des banques, à entrer dans les maisons d’autrui par effraction ou encore à commettre des assassinats.

Le degré de difficulté diffère selon la mission. À chaque fois, vous devrez vous adapter à la situation et improviser pour vous en sortir indemne. En outre, la ville dans laquelle vous habitez est assez vaste pour ne jamais vous ennuyer. Lorsque vous n'effectuez aucune mission, vous pourrez découvrir ce que Los Santos a de mieux à proposer.


En résumé, GTA 5 est un excellent jeu pour tester votre sang-froid, tout en vous divertissant. Tout au long de votre aventure, vous serez pris au dépourvu. Mais ce sont justement ces éléments de surprise qui créeront les sensations fortes tant recherchées.




Resident Evil Village


La saga resident evil est entrée dans l’univers vidéoludique avec sa première édition de 1996 qui a su attirer les fans de films d’horreur. Dans ce huitième opus baptisé « Village », vous allez incarner Ethan Winters.


Marié à Mia et père de la petite Rose, il rejoint le vieux continent (l’Europe) afin d’échapper aux horreurs de la Louisiane. Malheureusement, cet instant de répit s’arrête lorsque l’agent Chris Redfield arrive à trouver la famille. Ce dernier assassine Mia et kidnappe Rose sans état d’âme. Le personnage principal, quant à lui, perd connaissance et se réveille dans un village effrayant situé en Roumanie.


À partir de là, vous aurez à affronter les villageois transformés en monstres, notamment en lycans. Lors de certaines missions, vous pourrez vous cacher derrière des objets, aveugler vos ennemis à travers des explosions. En somme, tous les moyens sont bons pour survivre dans ce décor macabre. Attention ! Vos adversaires ne reculeront devant rien pour vous capturer et vous tuer. Après tout, ce sont des êtres surnaturels dépourvus de toute conscience.


Outre les graphismes réalistes du jeu vidéo, vous profiterez d’une vue à la première personne. Cela vous permettra de vous immerger totalement dans l’aventure et de ressentir du stress à chaque instant. Cette vue vous obligera aussi à être attentif à tous les éléments qui vous entourent. Bruits, traces de pas, marques en tout type : chaque détail pourra vous sauver la vie.




Outlast II


Ici encore, vous aurez affaire à un jeu d’horreur qui vous fera transpirer tout au long de vos sessions.


Dans Outlast II, les journalistes Blake et Lynn Langermann sont en train de mener une enquête sur Jane Doe. C’est une femme enceinte qui se déplace sans destination précise dans le désert de l’Arizona.


Le drame survient quand l’hélicoptère des Langermann se crashe. Inconscient à cause de l’accident, Blake finit par se réveiller sur une falaise. Constatant que son épouse a disparu, il décide de la retrouver. Il découvre alors qu’elle a été kidnappée par un gourou dirigeant une secte. Sa base se situe à proximité du lieu du crash, dans un village qui semble abandonné.

Outlast II va principalement jouer avec vos émotions. Il ne sera pas question d’affronter des êtres surnaturels ici, mais des fanatiques religieux. D’ailleurs, le décor est assez occulte pour vous insuffler la peur à chaque instant. Votre objectif sera de survivre à la horde de disciples du gourou qui cherchera à vous tuer par tous les moyens.


Pour rester en vie, vous devrez faire preuve d’ingéniosité et de discrétion, non recourir à la violence physique. Il faudra notamment choisir de bonnes cachettes et éviter certains lieux.




The Last of Us (Part II)


The Last of Us (Part II) est parfait pour les gamers voulant plus d’action, tout en évoluant dans un décor post-apocalyptique.


Dans cette nouvelle édition, vous allez piloter le personnage d’Ellie qui se retrouve dans un monde de chaos. En fait, la majeure partie de la population a été décimée par la pandémie de cordyceps. Les quelques survivants, eux, doivent se battre jour et nuit pour ne pas subir le même sort. Au fil des années, des factions se sont formées un peu partout aux USA. Mais dans ce jeu vidéo, vous côtoierez surtout les villes de Seattle, de Jackson et de Santa Barbara. Vous serez amené à rencontrer les diverses factions et à négocier avec elles. De plus, vous aurez à combattre les humains victimes du cordyceps.

En résumé, The Last of Us (Part II) vous plonge dans un monde où les espoirs semblent perdus. Les survivants ne peuvent même plus travailler ensemble compte tenu de leurs différences culturelles.


Pour rester en vie, vous n’aurez d’autres choix que de vous munir d’armes en tout type et de faire preuve de diplomatie. Le décor choisi est assurément effrayant et ne conviendra pas aux âmes sensibles. Si vous décidez de passer plusieurs heures devant ce jeu, soyez sûr d’être surpris tout au long de l’aventure.


CONCLUSION

Ces quatre jeux vidéo sont une infime partie de ce que peut offrir la console de Sony. En tout cas, vous aurez de quoi vous divertir durant plusieurs heures. Si vous souhaitez profiter pleinement de ces titres, il est conseillé d’acheter les bons accessoires. Un joystick et un bon système audio sont les plus importants.

6 vues0 commentaire
bottom of page